Un hébergement au coeur du Géoparc de Haute-Provence

Digne-les-Bains se situe au cœur du Géoparc de Haute-Provence. Ce site exceptionnel regroupe 60 communes articulées autour de Digne-les-Bains. Appartenir à un Géoparc implique une grande richesse patrimoniale. En effet il faut pouvoir cumuler un patrimoine géologique, naturel, culturel, immatériel et artistique. Notre hébergement se situe à la rencontre de ces différents pôles.

Accessible à tous, après d’agréables randonnées, vous pourrez admirer des ichtyosaures, sous leur protection de verre. Après une courte promenade d’une demi-heure vous plongerez dans le monde des siréniens. Le site à proximité immédiate de notre hébergement est la dalle aux ammonites. Elle vous offrira un bref aperçu des fonds marins qui recouvraient la région il y a quelques centaines de millions d’années. Les ammonites sont l’emblème du Géoparc de Haute-Provence. Pour vous éclairer des musées sont parsemés tout au long de votre périple comme, entre autre, le Musée Promenade à Digne-les-Bains, la Maison Nature et Patrimoine à Castellane.

 Le patrimoine naturel du Géoparc de Haute-Provence est exceptionnel du fait de la diversité de ses paysages oscillant entre la Provence et les sommets alpins.  La variation de l’altitude ( de 400 à 2961 mètres ) induit une grand biodiversité aussi bien en matière de faune que de flore. Les grandes falaises inaccessibles offre un hébergement au Molosse de Cestoni, espèce de chauve-souris strictement protégée.

Dès la préhistoire l’homme a colonisé ces terres (voir le Musée de la préhistoire à Quinson).  Au fil du temps il a laissé son empreinte aussi bien civile que religieuse ou militaire. Les traces de son passage sont visibles partout à travers le Géoparc de Haute-Provence et au-delà : cathédrales, crypte, petites chapelles au détour d’un chemin, pierre écrite, fortifications, citadelle, etc. Depuis  notre hébergement vous pourrez découvrir la chapelle Saint Pancrace qui domine la résidence. Elle est accessible à pied en moins de quarante-cinq minutes.

Le patrimoine immatériel est l’intangible. Nous retrouvons pèle-mêle : la langue provençale, les comtes et légendes, la musique ou bien encore la danse et les coutumes.

Le Géoparc de Haute-Provence est devenu un lieu privilégié pour l’art contemporain. Partez à la découverte des refuges d’art d’Andy Goldsworthy. Une oeuvre se cache à proximité de votre hébergement.